Les coopératives, un lien idéal pour développer sa spiritualité au travail ? Les leçons à tirer de la philosophie du travail de Simone Weil

Résumé : L'enjeu de cet article est d'interroger les liens existants entre le mode d'organisation du travail émergeant d'une structure de l'économie sociale et solidaire, la coopérative, et les conditions de " pensabilité " d'une véritable spiritualité au travail. Certains voient, en effet, dans l'économie sociale et solidaire une sorte de lieu protégé, dans lequel les salariés pourraient devenir acteur de leur travail et espérer atteindre une forme d'épanouissement professionnel et personnel. Ces espoirs semblent légitimes au regard de la définition même de l'économie sociale et solidaire qui ambitionne de placer la personne humaine au centre du développement économique et social. Dans le champ de l'économie sociale et solidaire, les coopératives constituent un modèle alternatif de gouvernance et d'organisation du travail particulièrement intéressant qui suscite à l'heure actuelle un regain d'intérêt de la part des chercheurs en management et des entrepreneurs. Sur un plan purement théorique, la coopérative, en particulier, devrait favoriser la mise en place d'un management centré sur la dimension sociale de l'entreprise tout en visant à atteindre des objectifs économiques classiques. En garantissant la sécurisation de l'emploi grâce au contrôle de la stratégie de l'entreprise par les salariés et non par des parties prenantes externes, comme des fonds de pension, le recours à la forme coopérative est présenté a priori comme un moyen d'éviter les délocalisations ou les fermetures de l'activité pour cause de rentabilité trop faible. Au-delà de ces motivations " sécuritaires ", des recherches récentes sur les coopératives mettent en évidence une attente de bien-être au travail de la part des salariés. Pourtant, ces attentes sont-elles réalistes ? Peuvent-elles être toujours satisfaites ? En reprenant une lecture de la spiritualité au travail par le philosophe Simone Weil, cet article tend à montrer que la coopérative ne constitue pas en soi un instrument garantissant la démocratie organisationnelle et l'épanouissement de l'homme au travail.
Type de document :
Article dans une revue
RIMHE : Revue Interdisciplinaire Management, Homme(s) & Entreprise, Association pour la recherche interdisciplinaire sur le management des entreprises, 2013, p. 19-39. 〈10.3917/rimhe.008.0019〉
Liste complète des métadonnées

http://hal-audencia.archives-ouvertes.fr/hal-00854271
Contributeur : Christine Noël <>
Soumis le : lundi 26 août 2013 - 16:43:40
Dernière modification le : lundi 4 décembre 2017 - 14:02:02

Identifiants

Collections

Citation

Christine Noël Lemaitre, Séverine Le Loarne. Les coopératives, un lien idéal pour développer sa spiritualité au travail ? Les leçons à tirer de la philosophie du travail de Simone Weil. RIMHE : Revue Interdisciplinaire Management, Homme(s) & Entreprise, Association pour la recherche interdisciplinaire sur le management des entreprises, 2013, p. 19-39. 〈10.3917/rimhe.008.0019〉. 〈hal-00854271〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

407