Apprentissage à et par la recherche via un dispositif numérique collaboratif : le cas eZoomBook.

Résumé : Les MOOCs constituent aujourd'hui une préoccupation politique importante des sociétés contemporaines . L'appel à contribution du congrès de la SFSIC en souligne les enjeux essentiels à la fois économiques, sociaux, politiques et de l'ordre de l'épistémologie des connaissances. Ils peuvent être compris notamment comme une alternative à l'offre de l'enseignement supérieur en présentiel perçue comme désuète, statique, peu adaptée et peu flexible. Dans cette communication, nous proposons de développer une analyse en forme de contrepoint à cette vision sociale telle qu'elle est posée : évitant de considérer les MOOCs comme le nouvel eldorado, nous les considérons comme un dispositif venant questionner, bousculer, faire évoluer les pratiques d'enseignement en présentiel. Dans ce dernier cadre, les TIC sont de plus en plus présentes, essentiellement en termes d'équipement de la part des étudiants et d'accès au réseau fourni par les établissements d'enseignement supérieur. Mais au-delà de l'irruption de l'Internet dans la salle de cours et de l'usage du Power Point par les enseignements, quelle est la place des TIC dans la pédagogie développée en salle de cours, précisément dans les disciplines des SHS ? Elle est presque inexistante. Allons plus loin encore dans l'observation de la situation : l'accès à l'Internet par les étudiants dans les salles de cours ne fait le plus souvent que creuser le fossé avec l'enseignant. Car cet accès vient s'insérer dans un dispositif d'enseignement qui, lui, reste généralement traditionnel avec une hiérarchie, le contrôle, la sanction... L'écran s'est donc immiscé progressivement, sans bruit et sous différentes formes (ordinateur portable, tablette, smartphone) dans un cadre ancien. Ce faisant, l'espace du cours s'est transformé, comme naturellement, sans que les écoles, l'université, les instances ministérielles ou les enseignants aient pu réfléchir à cette évolution. Nous l'avons comme constaté un matin : les écrans étaient parmi nous. Nous avons alors développé une recherche pragmatique et inductive en partant d'une double préoccupation : comment gagner en pertinence grâce à la présence des écrans - et non la subir ? Comment rendre accessible et permettre l'appropriation de la recherche en Sciences de l'Information et de la Communication aux étudiants de Master ? Dans le cadre du programme de recherche DILUTE (soutenu par la MSH Ange Guépin), nous travaillons à la structuration, l'évolution et l'application d'un outil spécifique de collaboration : Ezoombook , eZB, breveté par l'Ecole Centrale de Nantes. Le système eZB est la seule technologie de construction collaborative de document multi-échelle à partir d'un catalogue de ressources donnée qui existe à l'heure actuelle. Cet outil d'édition contributive est actuellement réalisé, mais à l'état de prototype. Une première étape a consisté à tester le principe de l'eZB auprès d'étudiants de différentes formations. Ainsi, plus de 120 étudiants du cycle master de SciencesCom (1ère et 2ème années) ont participé à cette expérimentation scientifique dans le cadre d'un cours intitulé : Théories en Sciences de l'Information et de la Communication. Ils ont été chargés de produire huit eZB en l'espace de trois mois à partir de la lecture d'articles scientifiques sélectionnés en fonction des thématiques du cours et de leur niveau d'accès en termes de lecture. Nous proposons de revenir dans le cadre de cette communication : 1/. sur les apports pédagogiques de la démarche (acquisition de connaissances scientifiques ; approche de la démarche scientifique, de ses étapes et de son rapport à l'objet de recherche ; développement d'une réflexion épistémologique), 2/. sur le rapport des étudiants à l'outil eZB, son principe et ses fonctionnalités (à partir de l'analyse de données recueillies par questionnaire auprès de l'ensemble des étudiants), 3/. sur les perspectives d'application du principe eZB, tel qu'analysé, dans le cadre de la pratique collaborative via la plateforme, 4/. sur les questions de socialisation (entre étudiants et entre enseignants et étudiants), d'acculturation (à la recherche et au savoir), des pratiques professionnelles d'enseignement et enfin de construction, de circulation et de nature des connaissances que pose la formation par le numérique.
Type de document :
Communication dans un congrès
Congrès de la Société française des Sciences de l'Information et de la Communication, Jun 2014, Toulon, France
Liste complète des métadonnées

http://hal-audencia.archives-ouvertes.fr/hal-01004720
Contributeur : Delphine Saurier <>
Soumis le : mercredi 11 juin 2014 - 15:47:15
Dernière modification le : jeudi 12 juin 2014 - 09:46:20
Document(s) archivé(s) le : jeudi 11 septembre 2014 - 12:46:16

Fichier

proposition_SFSIC_2014.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01004720, version 1

Collections

Citation

Delphine Saurier. Apprentissage à et par la recherche via un dispositif numérique collaboratif : le cas eZoomBook.. Congrès de la Société française des Sciences de l'Information et de la Communication, Jun 2014, Toulon, France. 〈hal-01004720〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

1795

Téléchargements de fichiers

111