Getting back into work: What helps and what hinders?

Résumé : L'article se concentre sur les facteurs qui influent sur l'effort des individus à retrouver un emploi. Malgré l'importance de remettre les gens au travail, l'état des connaissances reste faible sur les facteurs qui entravent ces efforts. La recherche décrite dans cet article considère deux de ces facteurs : d'une part les chômeurs se considèrent-ils suffisamment en forme pour travailler (quel que soit leur état de santé réel), et d'autre part, quelles sont leurs tendances à la procrastination, surtout pour des tâches rebutantes (difficiles, pénibles) mais néanmoins essentielles pour parvenir à trouver un emploi. En outre, l'étude porte sur la capacité des conseillers en emploi à évaluer les probabilités, pour les chômeurs, de réintégrer un emploi rémunéré. Les mesures ont été prises à trois moments différents, en suivant 236 demandeurs d'emploi. Les résultats révèlent le point suivant : les évaluations faites par les conseillers en emploi, sur l'intensité de recherche d'emploi et la procrastination, sont efficaces pour prévoir raisonnablement si oui ou non ces demandeurs d'emploi retrouveront un travail à terme. En revanche, l'auto-évaluation des demandeurs d'emploi quant à l'intensité de leur recherche d'emploi et leur tendance à la procrastination, ne révèle pas de façon fiable leur capacité à trouver un emploi. En outre, les conseillers peuvent prédire assez rapidement dès le début si les demandeurs d'emploi retrouveront un travail plus tard. Les résultats ont également montré que les attitudes des demandeurs d'emploi (l'idée qu'ils se font de la recherche d'emploi, la pression qu'ils ressentent de personnes importantes pour eux quant à leur capacité à trouver du travail, et leur confiance en eux dans leur capacité à rechercher efficacement un emploi), ces attitudes déterminent l'intensité de leur implication dans la recherche d'emploi. Ces résultats sont très utiles pour les conseillers et leur permet d'améliorer le processus de retour à l'emploi. En outre, cette étude révèle la nécessité de prendre en compte des facteurs qui dissuadent le processus de retour à l'emploi, comme par exemple la perception que l'on a de sa santé, ainsi que la procrastination.
Type de document :
Article dans une revue
Academy of Management Perspectives, Academy of Management, 2014, 28 (2)
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [3 références]  Voir  Masquer  Télécharger

http://hal-audencia.archives-ouvertes.fr/hal-01060379
Contributeur : Nikos Bozionelos <>
Soumis le : jeudi 4 septembre 2014 - 20:06:22
Dernière modification le : jeudi 24 novembre 2016 - 01:04:50
Document(s) archivé(s) le : vendredi 5 décembre 2014 - 10:11:43

Fichier

AMP_2014_28-3-Bozionelos_Miao....
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : hal-01060379, version 1

Collections

Citation

Nikos Bozionelos, Rentao Miao. Getting back into work: What helps and what hinders?. Academy of Management Perspectives, Academy of Management, 2014, 28 (2). 〈hal-01060379〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

329

Téléchargements de fichiers

350