Souplesse et permanence de la médiation culturelle. Le cas de la visite découverte du musée du Louvre

Résumé : À l’heure de la politique des publics, de la segmentation d’une partie de l’offre de médiation culturelle et de la montée en puissance d’usages plus individualisés, comment le principe d’une médiation culturelle grand public est-il envisagé et appréhendé au musée ? L’article propose une réflexion sur le sujet à partir de l’analyse de données issues d’un travail de recherche empirique mené au musée du Louvre, explorant un dispositif de médiation culturelle en particulier : la visite découverte. En identifiant un triple cadre (de l’institution, des conférenciers et des pratiques de réception des visiteurs), il montre comment, pour certains de ses acteurs (conférencier et visiteurs), les usages et les enjeux de la visite découverte aboutissent à un phénomène de concrétion, assurant la stabilité du dispositif muséal dans un contexte pourtant en forte évolution.
Type de document :
Article dans une revue
Questions de communication, Presses Universitaires de Nancy - Editions Universitaires de Lorraine, 2015, pp.251-272. 〈10.4000/questionsdecommunication.10124〉
Liste complète des métadonnées

http://hal-audencia.archives-ouvertes.fr/hal-01259006
Contributeur : Sylvia Cheminel <>
Soumis le : mardi 19 janvier 2016 - 17:28:41
Dernière modification le : mardi 28 novembre 2017 - 16:33:21

Identifiants

Collections

Citation

Delphine Saurier, Sarah Ghlamallah. Souplesse et permanence de la médiation culturelle. Le cas de la visite découverte du musée du Louvre . Questions de communication, Presses Universitaires de Nancy - Editions Universitaires de Lorraine, 2015, pp.251-272. 〈10.4000/questionsdecommunication.10124〉. 〈hal-01259006〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

224