La construction de modes de consommation d'énergie par la relation-client développée par les fournisseurs d'énergie

Abstract : La réduction de l’intensité énergétique est l’un des objectifs phares de la politique énergétique en France (- 2 % par an d’ici à 2015 puis - 2,5 % par an jusqu’en 2030). La diminution de la consommation de près de 20 % à l’horizon 2020 est un des leviers d’action pour atteindre cet objectif. Comment inciter les ménages à réaliser des économies d’énergie ? La « théorie du comportement planifié » est un outil susceptible d’aider les pouvoirs publics dans la recherche de solutions efficaces à cette question. Cette théorie fournit en effet des informations qui montrent qu’à l’heure actuelle les ménages français ne semblent pas encore disposés à adopter un comportement économique en matière de consommation énergétique. Quatre facteurs peuvent expliquer cette situation. Parmi ces derniers : le caractère vital de l’électricité confère aux consommateurs un sentiment d’impuissance face à la gestion de l’énergie ; et l’absence de normes explicites qui justifieraient un « bon » niveau de consommation minimise la pression sociale sur les clients.
Type de document :
Article dans une revue
Problèmes Economiques, Documentation Française, 2014, Quelle transition énergétique?
Liste complète des métadonnées

http://hal-audencia.archives-ouvertes.fr/hal-01344271
Contributeur : Claire Burlat <>
Soumis le : lundi 11 juillet 2016 - 15:21:18
Dernière modification le : mardi 12 juillet 2016 - 01:04:19

Identifiants

  • HAL Id : hal-01344271, version 1

Collections

Citation

Claire Burlat. La construction de modes de consommation d'énergie par la relation-client développée par les fournisseurs d'énergie. Problèmes Economiques, Documentation Française, 2014, Quelle transition énergétique?. 〈hal-01344271〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

127